dhi-zestetik-spa-article

Perdre de façon persistante plus d’une centaine de cheveux par jour est signe d’alopécie, une pathologie qui met le crâne à nu et le moral en berne. Mais il existe aujourd’hui une antidote remarquable : la technologie DHI. Sans chirurgie, sans douleur, sans éviction sociale, avec des résultats exceptionnels, naturels et denses.

La méthode DHI : innovation, précision et perfection.

Plus fréquente chez les hommes que chez les femmes, l’alopécie dépend de différents facteurs: hérédité, dérèglement hormonal, stress. Le bon réflexe : dès qu’une perte anormale et prolongée de cheveux s’installe, consulter un médecin afin que des examens biologiques permettent de prescrire le traitement le plus approprié.

Ensuite, la technique DHI- Direct Hair Implantation-, pratiquée sous anesthésie locale, prend le relais, apportant à chaque cas une restauration capillaire personnalisée. Pratiquée exclusivement par des médecins spécialement formés, c’est aujourd’hui la technique de greffe non invasive la plus pointue pour doter d’une chevelure très naturelle des zones glabres, recréer une ligne capillaire harmonieuse au niveau de la zone frontale, mais aussi prévenir l’alopécie en donnant plus de densité à une chevelure commençant à se clairsemer.

Une exigence  d’excellence

A l’aide d’un punch hyper miniaturisé (0,7 à 0,9 millimètres de diamètre), le médecin prélève, un à un, les follicules situés à l’arrière et sur les côtés du crâne, zones insensibles aux facteurs génétiques responsables de la perte des cheveux. En attendant leur réimplantation, les follicules sont déposés dans une solution d’hypothermosol, habituellement réservée à la transplantation d’organes. Une exigence qui reflète le souci permanent d’excellence, propre à la méthode DHI.

Puis un petit stylet, doté d’une aiguille fendue dans laquelle a été placé le follicule, permet d’« injecter » le greffon sur la zone concernée -crâne, torse, barbe, sourcil, cicatrice…-.

Des résultats remarquables, pérennes et naturels

Grâce à la précision des outils spécifiques DHI, novateurs et performants, permettant de contrôler l’angle, la direction et la profondeur de l’implantation, selon le dessin capillaire de chaque patient, les follicules, insérés entre les cheveux existants, sont insoupçonnables. Quant à leur adaptation dans leur nouvel environnement, elle est favorisée par l’absence de traumatisme, depuis leur extraction jusqu’à leur réimplantation -pas d’incision, ni de point de suture, ni de pré-trou, ni de cicatrice, ni de lésion des tissus environnants-. Et comme il n’y a pas d’intervalle minimal à respecter entre deux greffons, la densité d’implantation est maximale – jusqu’à 4 000 cheveux en une session de huit heures-, avec plus de 95% de repousse.

La clinique DHI : expertise et écoute

Sportifs, show-biz, hommes d’affaires, politiques : tous font confiance à la technique DHI. Une réputation de sérieux et d’efficacité due, en amont, à une formation pointue et spécifique, dispensée dans l’Académie DHI. Là, les médecins du monde entier apprennent à maîtriser un protocole de standardisation leur permettant de reproduire à l’identique toutes les étapes du procédé de greffe capillaire DHI.

Cette expertise si recherchée, on la retrouve à Paris, dans le prestigieux quartier de l’Arc de Triomphe où la clinique DHI France a élu domicile. Dans un écrin intime et convivial, une équipe de professionnels, rompus à la technique DHI mais également humains et chaleureux, est à l’écoute de chaque patient. Une mise en confiance bienvenue, face à l’alopécie, souvent difficile à assumer.
Clinique d’implants capillaires DHI. 4 rue Brunel. 75017.. Tél : 01 56 90 08 25 www.dhi-france.fr

Pour aller plus loin:

Avec, à travers le monde, plus de 200 000 patients, 36 greffes de cheveux par jour, 45 années de recherche et développement, le groupe médical DHI, s’affirme comme le leader mondial de la greffe capillaire. Si de nos jours, 90% des médecins à travers le monde pratiquent la méthode de la bandelette (FUT, avec extraction d’une bande de cuir chevelu derrière la tête laissant une cicatrice visible) ou l’extraction d’unité folliculaire classique (FUE) ; la méthode DHI est la méthode la plus aboutie, avec un taux de repousse supérieur à 95% et un résultat naturel et ce, sans douleur ni cicatrice. Convaincue de l’excellence de cette procédure mise au point il y a 6 ans après de longues années de recherche et qu’elle pratique en exclusivité, la Clinique Lutétia à Paris oeuvre avec passion pour que l’alopécie ne soit plus une fatalité »

En savoir plus sur Nathanael Aknine

Président de DHI France et toute l’équipe DHI travaillent chaque jour avec passion pour apporter une solution naturelle, sans douleur et sans cicatrice aux personnes souffrant de leurs perte de cheveux.