TOXINE-BOUTILIQUE_FEMME_ILLUSTRATION

La toxine botulinique représente l’un des soins en médecine esthétique les plus connus et les populaires. Vous vous posez beaucoup de questions sur ce traitement, à cause des dérives que l’on a pu voir sur certaines célébrités. Il faut tout d’abord rappeler, que ce soins esthétique est un traitement, c’est un soin médical, qu’il faut prendre au sérieux et non pas à la légère. Retrouvez dans la suite de l’article les informations relatives à ce soin esthétique.

D’où provient la toxine botulinique ?

La toxine botulique provient d’une neurotoxine produite par la bactérie Clostridium botulinum. Il existe huit variétés de toxine botulique
(A, B, C1, C2, D, E, F, G) mais seule celle appelée Toxine botulique de type A est utilisée en cosmétologie, sa première apparition ayant été indiquée dans la réduction d’états d’hypercontractilité musculaire.
 (source : Anti Age magazine n°5).

Pour la petite histoire, l’utilisation de la toxine botulique ne médecine esthétique  date de 1980, son application a été découvert par le Dr Jean Carruthers, une ophtalmologue. Le Dr Carruthers utilisait cette toxine pour traiter les patients atteint de bléphrospasme, (des mouvements musculaires involontaires des paupières), elle découvre avec surprise que une atténuation des rides de la glabelle.

Quelles parties
 du visage se traitent avec la toxine botulinique ?

L’acide hyaluronique est particulièrement bien adapté au traitement des sillons naso-géniens ou vallée des larmes (de part et d’autre des ailes du nez jusqu’aux commissures des lèvres) et aux commissures labiales ou plis de l’amertume (de chaque côté de la bouche jusqu’au menton). Mais il est possible également de l’utiliser (en association avec
de la toxine botulique) pour les plis péribuccaux (autour de la bouche), la ligne du pourtour des lèvres (galbe),
les rides du lion (espace entre les sourcils), les rides en étoile au bord externe de l’œil, les rides horizontales
du front. Il est enfin bien indiqué pour le traitement
des joues, des pommettes, du front, pour les pattes d’oie et pour les lèvres qui sont de plus en plus souvent redessinées avec de l’acide hyaluronique.

La toxine botulinique est-elle résorbable, non résorbables ?

Depuis mai 2010, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a recommandé à tous les praticiens 
de n’utiliser que des injectables résorbables comme l’acide hyaluronique ou lentement résorbables (au delà de 24 mois). Les produits non résorbables sont donc déconseillés pour le comblement des rides
 en raison de risques sur le long terme difficiles à évaluer. Le principe
de précaution : moins le produit est résorbable, plus les risques d’effets secondaires sont importants. L’avantage du résorbable : un effet réversible, moins anxiogène. L’inconvénient : un renouvellement
à pratiquer généralement 1, voir 2 fois par an.

Comment se déroule une injection de toxine botulique ?

Le médecin doit prendre le temps de vous expliquer le déroulement de la procédure qu’il vous recommande : le temps d’intervention, les éventuelles douleurs pendant et après, la possibilité d’être gonflé(e) et donc la nécessité ou pas de vous cacher quelques jours.

A-t-il besoin de vous revoir et, si oui, combien de temps après. S’il ne vous dit rien de tout cela il vous laissera probablement choir dans les suites et si un problème apparait il ne le verra même pas. Certains médecins vous parlent d’une intervention médicale (comme le laser ou les injections) et le jour où vous arrivez pour le faire ils vous laissent dans les mains de leur «assistante».

Dans ce cas ne soyez pas timide et demandez quelles sont les qualifications de cette personne et même une preuve écrite de l’autorisation officielle qu’a «l’assistante» pour faire cette intervention.

Les méthodes d’injection:
 Rétrotraçante avec les aiguilles 
et en nappage avec les canules.

Il existe plusieurs méthodes d’injection: méthodes rétrotraçantes et multi-punctures. La méthode rétrotraçante est effectuée sous la ride en se laissant guider par la géométrie du sillon. Le produit est injecté alors
que l’aiguille revient vers le point d’entrée. Le même point d’entrée servira à effectuer plusieurs injections sous
la forme de rayons de bicyclette pou retendre les berges
du sillon. Le coussin injecté sous la ride va regonfler les tissus et la ride sera comblée, les tissus ayant été remontés au niveau de la peau non ridée voisine. Comme le derme est regonflé, la mollesse des tissus va disparaître. 
La méthode de multi-punctures consiste elle en une succession de faibles quantités de produits injectées sous
la ride. L’emploi des deux méthodes permet un résultat optimum.

 La toxine botulinique peut elle être utilisé avec de la lidocaine ?

La toxine botulique est utilisée pour réduire la contraction musculaire des muscles de la partie supérieure du visage, muscle responsable de la ride intersourcillière appelée ride du lion. Alors que la toxine botulique est généralement utilisée sans additif ,l’acide hyaluronique peut être proposé avec d’autres actifs comme la lidocaine pour atténuer la douleur.

Quels sont les marques de toxine botulinique en France ?

En 1989, cette toxine est commercialisée sous le nom de Botox. Depuis, il en existe plusieurs dont Vistabel du laboratoire Allergan, Azzalure du laboratoire Galderma et Bocouture du laboratoire Merz. Ces injections bénéficient d’une autorisation de mises sur le marché, le médecin esthétique peut utiliser une de ces marques sans problème, elles ont pignon sur rue.

Faut-il se méfier de la toxine botulinique?

Les produits proposés par les laboratoires ayant « pignon sur rue »
 ne posent aucun problème sachant qu’ils doivent tous disposer d’un marquage CE Médical ou d’une AMM (autorisation de mise sur le marché). Néanmoins, il est possible de rencontrer des contrefaçons, notamment sur Internet, voir des produits autorisés dans d’autres pays mais n’ayant pas encore reçu leur AMM en France. Votre praticien est bien entendu le garant de votre sécurité et fera les bons choix.
 Ne vous amusez pas à suivre des conseils peu avisés sur Internet en vous injectant vous même ces produits, voir en participant à des
« Botox party » qui se pratiquent dans des lieux non aseptisés et
sans aucun recours médicalisé en cas de problème

Vous recherchez un chirurgien esthétique proche de chez vous? Prenez contact avec l’un de nos experts sur Zestetik.

Zestetik-mag-header-930

Vous souhaitez faire le point sur la qualité de votre peau ? Pourquoi ne réalisez vous pas notre bilan-rides gratuit sur Zestetik?

bilan-rides

Vous êtes intéressé par la recherche d’un médecin esthétique, trouvez directement le votre sur notre site: zestetik.fr