mesotherapie-acide-hyaluronique

La mésothérapie, mésolift ou revitalisation consiste à pratiquer des injections intra dermiques superficielles de produits actifs dont de l’acide hyaluronique.

C’est une technique dite non invasive qui est jugée souvent complémentaire de la prévention anti-âge. Beaucoup de patientes associent souvent la mésothérapie à la lutte contre la cellulite et dans ce domaine, la mésothérapie n’a pas toujours eu bonne presse, notamment en raison d’actifs n’ayant pas été autorisés sur le sol français.

La mésothérapie est avant tout une pratique médicale. C’est une technique par multi-injections localisées inventée par le Docteur Pistor dans les années 50, consistant à faire pénétrer dans la peau de la superficie vers la profondeur un mélange préparé d’avance d’acide hyaluronique le plus souvent non réticulé, d’oligo-éléments, de vitamines et d’acides aminés, technique impliquant une bonne expérience et formation du praticien. L’acide hyaluronique lisse la surface de la peau. Il existe une gamme de produits utilisés dans ces traitements et ils doivent avoir obtenu un marquage CE. Pour le docteur Nadine Pomarède :

« La mésothérapie s’inscrit dans une prise en charge globale de la peau et pour les peaux jeunes agit en préventif. Elle va avoir une action sur la régénération cellulaire et stimuler la synthèse du collagène».

Attention, tous les produits ne se valent pas et il faut rester vigilant sur leur qualité. On recherchera un produit résorbable, non allergisant et sûr, d’ou l’emploi fréquent (incontournable ?) de l’acide hyaluronique.

De multiples techniques d’injection sont possibles : intradermique superficielle, aiguilles ou pistolet, canules. Généralement, il est nécessaire d’effectuer trois séances qui couteront entre 150 à 200 € par séance. Visage, cou, décolleté mais aussi mains, face interne des coudes et genoux sont susceptibles d’être traités par mésothérapie.

Pour le docteur Nadine Pomarède, elle peut être associée à d’autres techniques :

«La mésothérapie plus des injections serviront à combler un défaut. Avec un peeling, on obtiendra une homogénéité de teint. Avec l’emploi de LED, on aura comme objectif une régénération cellulaire. Les indications sont les suivantes : Perte de fermeté en profondeur, peau déshydratée, pli à combler ; éclat, luminosité, cicatrices superficielles (acné, cicatrices rouges), manque de tonicité ; élastose solaire (multiples ridules), perte de fermeté, micro-relief à corriger ». 

Le soft filling pour obtenir une régénération cellulaire ou réjuvénation

Pour le docteur Hervé S Padey, la mésothérapie va chercher à provoquer un effet lifting, le praticien cherche à provoquer un effet lifting, plastique, un éclat de la peau, un remodelage des lèvres et cela avec un résultat optimal naturel qui est spectaculaire du fait d’une synergie entre l’acide hyaluronique et un complexe anti-aging et régénérant. La mésothérapie va permettre des actions ciblées comme la réduction des ridules de déshydratation, la réhydratation intense et profonde de la peau et de la muqueuse et va déclencher une action anti-oxydante. L’âge et l’état de la peau du patient sont des facteurs dont il faut impérativement tenir compte.

Les zones injectées vont du visage en intégralité, au cou, au décolleté, au reste du corps y compris le dos des mains. Outre un effet naturel optimal nous constatons une peau douce éclatante, une correction progressive des rides, un rajeunissement de la peau, un effet réparateur de la peau, un raffermissement de la peau. Ces résultats sont optimisés du fait d’une variation des concentrations et de la synergie entre l’acide hyaluronique (le plus souvent non réticulé) et des vitamines, des sels minéraux, des oligo-éléments, des acides aminés.

Une concentration variable en acide hyaluronique lors des séances d’injection permettra tout d’abord une prévention des premiers signes de vieillissement, un bon équilibre biologique, une régénération tissulaire, une redensification du derme, une hydratation majeure. Nous ne traitons pas de la même façon une jeune personne (peau junior) de moins de 30 ans, une personne de 30 à 45 ans ou une personne plus âgée.

Il n’existe pas de contre-indications majeures dans un traitement par mésothérapie sinon les maladies auto-immunes, les patients traités par anti-coagulants (protocoles de traitements possibles), les personnes à terrain très allergique .

Du NCTG au Glytone 1 

Parmi les produits existants, on peut noter le NCTF 135 et 135 HA de Filorga, certainement le plus connu. Le NCTF est un produit de mésothérapie anti-âge ayant pour indication la biorevitalisation, l’hydratation des peaux fatiguées ou en manque d’éclat, le traitement des rides et la redensification des peaux matures ou manquant de fermeté. Il contient 55 ingrédients et de l’acide hyaluronique. Dernier né des laboratoires Pierre Fabre, le Glytone 1 est un acide hyaluronique libre très hydratant en raison de son poids moléculaire élevé. Il contient du Glycerol en hydratant et du Mannitol en antioxydant. Un tampon phosphate fait office de stabilisant. Enfin le Restylane Vital et le Juvederm Hydrate peuvent être utilisés en mésothérapie.