Selon le diagnostic de la peau, une palette de soins est disponible. On n’hésitera pas à les combiner pour obtenir un résultat maximal. Nous en avons sélectionné six d’entre elles. 

top-6-soins-compléemntaires-medecine-esthétique

Mésothérapie, Acide hyaluronique et Toxine botulique : des injectables pour revitaliser, combler et relaxer. 

1- Mésothérapie : REVITALISER

Grâce à des injections superficielles en papules, la mésothérapie offre un véritable « coup d’éclat » avec un pouvoir hydrophile temporaire et une bonne stimulation des fibroblastes. Il s’agit de micro-injections contenant la plupart du temps de l’acide hyaluronique et un complexe vitaminé. La durée est malheureusement relativement courte : de 24 à 48h. La mésothérapie va provoquer un effet lifting, un remodelage des lèvres et cela avec un résultat optimal naturel qui est spectaculaire du fait d’une synergie entre l’acide hyaluronique et un complexe anti-aging et régénérant. Elle va permettre des actions ciblées comme la réduction des ridules de déshydratation, la réhydratation intense et profonde de la peau et de la muqueuse et va déclencher une action anti-oxydante. 

2-Acide hyaluronique : COMBLER

L’acide hyaluronique a un fort pouvoir hydratant mais permet également de combler grâce à des volumateurs. On procède par des injections dans le derme moyen et profond soit avec des aiguilles, soit de plus en plus grâce à des canules. Lorsque l’acide hyaluronique est dit réticulé, sa durabilité est augmentée. Généralement entre 12 à 18 mois. On pourra injecter le long d’une ride pour la combler ou dans une zone creuse (pommettes par exemple) pour lui redonner du volume. Entre la mésothérapie et l’acide hyaluronique, il est possible d’utiliser des « skinboosters », à base de NAHA pour une hydratation durable. 

3-Toxine botulique : RELAXER

La toxine botulique sert essentiellement à relaxer des muscles du visage et donc améliorer leur dynamique. Pour les muscles du regard, cela aura comme effet par exemple de redessiner la courbe des sourcils et d’obtenir un regard plus « ouvert ». Pour de nombreux spécialistes, c’est au niveau du tiers médian que se voient le plus les effets du vieillissement. La contraction répétée des muscles dits d’expression a comme conséquence la création de rides mais aussi la migration du tissu graisseux sous cutané. La peau, ayant perdu son sous-sol nourricier et protecteur « graisseux » va se détériorer rapidement…Et accentuer la volumétrie du visage…qui devra par la suite être comblée avec de l’acide hyaluronique. 

Lasers, peeling et lumière pulsée : des techniques pour retendre la peau, stimuler, effacer les imperfections

4-Laser, infrarouges, radiofréquence : RETENDRE

Le laser a révolutionné les actes de dermatologie esthétique depuis 15 ans. Par une action thermique qui n’est ni plus ni moins qu’une brûlure maîtrisée et maîtrisable par la peau, on induit un rajeunissement. Par exemple, le laser de resurfaçage de type COÇ ou Erbium-YAG permet de volatiliser l’épiderme, une partie du derme superficie et par un effet thermique de contracter la trame conjonctive du tissu dermique. On appelle ces appareils des lasers ablatifs. On obtiendra une rétraction cutanée et une peau renouvelée toute rose. Mais le travail de raffermissement et de tension a bien progressé avec la connaissance des longueurs d’onde adéquates. Par exemple, les infrarouges déclinés en proches et moyens ont permis de repulper des joues creusées par le temps ou de redessiner un ovale. Les radiofréquences combinées ont permis de freiner le relâchement des les premiers signes. 

5-Peeling : STIMULER

Le peeling permettra de stimuler les mécanismes de régénération des couches profondes. Cela est prouvé pour tous les peelings. On obtient une destruction des couches superficielles avec une stimulation des mitoses épidermiques et dermiques. On pourra également faire disparaître des lésions avec des acides adaptés à chaque peeling comme l’acide glycolique, le TCA ou le phénol. Les peelings les plus utilisés sont les peelings à l’acide glycolique et ne dépassent pas les couches superficielles de l’épiderme. On les appellent le «lunch peeling» (ou peeling du déjeuner) car il n’y a pas d’éviction sociale. La peau est plus propre, plus claire et les pores sont resserrés. Les peelings moyens apportent un vrai coup de jeune en utilisant du TCA à 25 ou 35%. Ils traitent également les taches, les ridules et le teint fatigué.

6-Lumière pulsée : EFFACER

La lumière polychromatique pulsée est un appareil très intéressant car en changeant d’applicateur donc de longueurs d’onde, on change d’applications. Pour le docteur Hugues Cartier :

« La lumière pulsée émet un flash aveuglant qui nécessite une protection oculaire. La lumière pulsée après le bon choix de la pièce à main va permettre en quelques séances d’éclaircir le teint en effaçant les taches solaires, photocoaguler les vaisseaux disgracieux et modifier peu a peu la structure dermique. Pour cette dernière propriété, les résultats sont parfois décevants avec une absence totale de résultat sur la profondeur des ridules ou du relâchement cutané. Néanmoins, le coup d’éclat qu’on obtient donne une impression de moindres profondeurs des rides et ce n’est déjà pas si mal. C’est un peu comme prendre une photographie en légère surexposition, la peau se lisse mais c’est un leurre. Ce que l’on sait, c’est que la chaleur, élevée et prolongée, permet la transformation des fibres de collagène et de la trame conjonctive du derme ».