Le sein “composite”, c’est l’association — lors d’une même intervention — de deux techniques complémentaires : la pose d’implants mammaires et le lipofilling du sein.

Deux techniques complémentaires d’augmentation mammaire

Le lipofilling des seins est une technique récente qui présente de nombreux avantages : elle donne un côté naturel à la poitrine sans introduire de corps étranger dans l’organisme. Le lipofilling consiste en effet à réinjecter dans le sein la propre graisse de la patiente, prélevée sur une autre partie de son corps et purifiée. Il y a cependant quelques limites : il n’est pas possible de créer un volume important — pas plus d’un demi-bonnet par intervention — et la technique nécessite une quantité de graisse disponible chez la patiente.

Les implants mammaires sont une technique utilisée depuis plus longtemps qui permet d’obtenir le volume et la forme de seins souhaités. Inconvénient chez les patientes minces : les implants mammaires restent palpables. Et même si les prothèses ont beaucoup évolué ces dernières années, le résultat est un peu moins naturel qu’un sein véritable.

Retrouvez tous les articles du Dr PLOT sur son webzine, la suite de l’article est disponible à cette adresse.

L'augmentation mammaire composite pour un sein naturel
L’augmentation mammaire composite pour un sein naturel